AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (the cooper-reeves family) ≈ un dîner presque parfait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
- ☆ family is everything -
avatar

Messages : 70
Pseudo : holly-wood
Célébrité, © : katey sagal

Ce qu'est une famille ? D'abord, c'est un sentiment d'appartenance. Que vous soyez bon ou mauvais, qu'on vous accepte totalement ou qu'à moitié, la famille sera toujours là, et ne vous lâchera pas, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas qu'une histoire de chromosomes ou de liens de sang, c'est quelque chose de plus intense et de grandiose.

Age : soixante ans
Métier, étude : femme au foyer
Côté coeur : elle est passée par les trois stades, mais actuellement mariée.
Adresse : avec son mari et leur fille d'amour de quinze ans, la dernière d'une looooongue liste d'enfants.


MessageSujet: (the cooper-reeves family) ≈ un dîner presque parfait   Ven 3 Mar - 0:57




une dîner presque parfait

the cooper-reeves family
La famille; Comme les branches d’un arbre, nous grandissons tous dans de différentes directions, mais nos racines ne font qu’un. La famille c'est une richesse incroyable, ça donne des outils pour pouvoir affronter les moments extraordinaires, les moments plus difficiles, les hauts, les bas.

C'est dimanche. Et qui dit dimanche, dit repas de famille, oblige. En fait non, vous êtes pas obligés de vous voir tous les dimanches, mais c'est une règle que tu as instauré, depuis que les uns après les autres, vos enfants ont commencé à quitter le nid pour voler de leurs propres ailes. Parce que pour toi la famille c'est sacrée et que tu n'as pas toujours la possibilité de les voir tous en semaine - alors, tu ne demandes qu'une chose, qu'ils viennent manger à la maison une fois par semaine. Tu ne demandes pas la lune, juste d'être une famille unie une fois dans la semaine. Aussi parce que tu aimes ces moments passés avec eux. Ils sont avec Thomas ce que tu as de plus cher au monde. Enfants de ton sang ou non, chacun d'eux à une place dans ta vie, dans ton cœur et sur ta peau. Car oui, chaque enfant de la famille à une place sur ta peau - un tatouage différent pour chacun d'eux. C'est dire comme tu les aimes et que tu ne fais aucune différence entre les enfants que tu as porté durant neuf mois et les enfants que tu as élevé et considéré comme tes enfants, après le divorce de leurs parents. Tu t'es donc levée tôt - parce que la bonne cuisine ça prend du temps. À 8h tu étais debout, habillé pour faire la cuisine - tu as pris un petit déjeuner éclair, tu mangeras mieux à midi. Et avant de passer en mode cordon bleu, tu as envoyé un message à tous tes enfants pour leur rappeler d'être tous présents à 12h, 12h30 pour ceux qui trouvent amusants de te faire rager le jour du seigneur. Le message groupé envoyé, tu te mets enfin à l'ouvrage. Tu commences par l'entrée, ça sera : salade estivale de volaille marinée tomate-basilic à la mozzarella. Tu commences alors à effeuiller le basilic et à le ciseler finement. Puis, tu verses l'huile d'olive dans un plat, avant d'ajouter la purée de tomates et le basilic ciselé. Et après bien mélangé le tout, tu y ajoutes les escalopes de poulet et les laisse mariner pendant une trentaine de minutes. Une fois fait, tu coupes e poulet en petites aiguillettes d'environ 1 cm de large, pour que ça soit ni trop fin, ni trop épais et qu'il y est matière en bouche. Puis dans une poêle antiadhésive, tu fais cuire les aiguillettes pendant une bonne minute de chaque côté, tout en assaisonnant en sel et en poivre le tout - avant de réserver le tout au chaud, pour préserver toutes les saveurs. Par la suite, tu laves et essores les cœurs de laitue. Puis, tu coupes les tomates en 4, vidant les quartiers de leurs pépins pour les couper en petits dés. Ensuite, tu égouttes la mozzarella et la coupe également en petits dés. Après avoir laver et émincer les oignons nouveaux, dans un bol, tu mélanges le jus de citron, le sel, le poivre et l'huile d'olive. Finalement dans 14 assiettes creuses, tu répartis les feuilles de laitue et les parsèmes de dés de tomates, de mozzarella et de rondelles d'oignons nouveaux. Avant d'ajouter en dernier lieu les aiguillettes de volaille et d'arroser le tout de vinaigrette.

Tu ranges le tout au frais, avant de t'attaquer le plat principal - un plat inratable et qui marche à tous les coups : des Spaghetti à la bolognaise. Alors tout d'abord, tu commences par éplucher l'oignon et la carotte, les coupant en gros tronçons, pour qu'on les sentent bien dans le plat. Puis, tu épluches et dégerme l'ail, avant de la couper en 2. Avant de passer ensuite tous les légumes au hachoir. Après tu équeutes les tomates et les taille en 4. Puis, tu épluches et taille les champignons en petits dés. Et dans une grande poêle, tu viens y verser un filet d'huile d'olive, avant de saisir la viande hachée sans trop remuer pendant deux minutes environ. Une fois viande bien colorée, tu y ajoutes les légumes hachés avant de les saler et de les poivrer. Puis tu y ajoutes du thym et du laurier frais, et laisse cuir pendant cinq minutes. Tu ajoutes ensuite les tomates, un verre d'eau et laisse cuire à feu doux pendant 25 min. Concernant les pâtes, tu décides de ne pas les faire tout de suite - vu qu'il ne faut pas longtemps pour cuir des pâtes, tu auras tout le temps de le faire durant l'entrée. Et pendant que ta bolognaise mijote doucement, tu décides de t'attaquer au dessert : tiramisu au nutella et speculoos. Pour commencer tu prépares le café, le laisser refroidir avant d'y ajouter l'amaretto et de le réserver au frais. Ensuite, tu sépares les blancs des jaunes et commences à monter les blancs d’œufs en neige. Une fois fait, tu mélanges les jaunes avec le mascarpone, puis tu viens y mettre le sucre. Puis tu fais ramollir le Nutella au micro-ondes avec deux cuillères à soupe de lait. Les blancs montés en neige et bien fermes, tu les incorpores délicatement au mélange que tu viens de faire. Et pour le montage de ton tiramisu, tu sors et prend rectangulaire et commence par faire une rangée de speculoos tous imbibés de café et d'amaretto. Puis, tu y ajoutes le Nutella délayé au lait et la préparation avec le mascarpone. Avant de mettre une autre rangée de speculoos, puis le reste du mascarpone et de finalement saupoudrer le tout de cacao. Le tiramisu complété, achevé, terminé, tu le mets au frigo pour quelques heures. Il sera prêt à être discuté pour le dessert et vu que c'est la première fois que tu tentes cette recette, tu espères qu'il sera pas trop mauvais et que les enfants vont aimer.

11h. l'heure tourne et tu n'es pas encore habillé. Tu éteins le feu de ta bolognaise, tu le relanceras tout à l'heure en même temps de faire chauffer l'eau des pâtes. Tu montes à l'étage pour prendre une douche et pour t’habiller. 11h30, tu es propre, prête à recevoir la petite famille - assez de temps pour préparer et décorer la table bien comme il faut. Isaline vient te donner un coup de main, pendant que Thomas s'occupe des boissons et de l'apéritif - il s'y connait mieux que toi pour ces choses là. Le dernier napperon installé, tu sors dehors pour fumer une cigarette. Tu t'installes sur une chaise - laisse ton regard vagabonder sur la rue, les maisons voisines. Impatiente de voir toute ta petite tribu débarquer d'un instant à l'autre. Impatiente même de voir Aj - et même si vous êtes un peu près sur de ne pas vous adresser la parole, du moins juste par politesse, tu es tout de même heureuse la voir. C'est ta fille après tout, le chair de ta chair, le sang de ton sang et malgré tout, tu l'aimes.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- color bombs -
avatar

Messages : 139
Pseudo : cosmic light (charline).
Célébrité, © : kaia gerber (polarize).

Age : quinze petites années seulement.
Métier, étude : lycéenne qui rêve de devenir styliste, baby-sitter à mes heures perdues, guitariste et compositrice dans un groupe de musique.
Côté coeur : célibataire, mes aînés ne sont pas des modèles de vertu, j'espère avoir plus de chance de mon côté.
Adresse : je vis malheureusement encore chez papa et maman. j'attends la majorité pour prendre mon envol et gagner en indépendance.


✤ BAD GOOD MOMS
Envie : permis » appartement » cookie au chocolat » soirée télé pop corn » acheter un chien
Relationships :
RPs: cooper-reeves ♔ carnaval ♔ tomi ♔ libre

MessageSujet: Re: (the cooper-reeves family) ≈ un dîner presque parfait   Mar 7 Mar - 21:32

évidemment, elle râle la gamine. elle presse un peu plus fort son oreiller contre ses oreilles. elle crie à travers celui-ci et il absorbe le bruit aigu qui sort de sa bouche. c'est dimanche matin. c'est dimanche matin et ils ne peuvent pas s'empêcher de se lever tôt pour foutre un bordel monstre dans toute la maison, voilà ce qu'elle pense Isa. à ce moment précis, elle se dit que ça serait tellement plus simple si elle avait son appartement. seulement voilà, trop jeune, toujours lycéenne, sans argent si ce n'est ce qu'elle gagne en faisant du babysitting et on ne va pas se mentir, le garage est assez grand et insonorisé pour les répétitions. autrement dit, elle n'a d'autres choix que de rester pour le moment. cela n'empêche qu'elle a beau le répéter encore et encore, tous les dimanches, c'est le même bordel à la maison et elle aussi aimerait pouvoir dormir jusqu'à midi et arriver en retard pour le repas en famille. c'est sans compter sur sa chère mère qui se ferait un plaisir de la réveiller pour qu'elle soit prête dans les temps.

Isa, elle prend pas la peine de déjeuner. encore endormie, elle se dirige vers la salle de bain et se glisse dans la douche. rien de tel que l'eau ruisselant le long de son dos pour la réveiller et la préparer pour cette longue journée en famille. elle a beau adoré ses frères et soeurs ainsi que ses parents, elle a toujours détesté les repas qui traînent jusqu'au soir. à vrai dire, ça l'épuise plus qu'autres choses. elle soupire à cette idée, rester assise toute l'après-midi autour du table, c'est pas vraiment son trip mais, faut faire avec, surtout que ça fait plaisir à maman. dans les minutes qui suivent, elle passe bien une heure avant de trouver la tenue qui pourrait convenir pour l'occasion et puis, elle se sèche les cheveux, elle se maquille très légèrement et elle retourne dans sa chambre. elle jette un coup d'oeil à son portable. pas de messages évidemment, tout le monde dort à cette heure-ci mais, pas elle. elle ne peut pas. d'ailleurs, d'ici elle entend les couteaux de maman qui travaillent en tous en rythme. c'est très stressant. papa doit être dans la cave à cette heure-ci ou, peut-être qu'il aide maman. en tout cas Isaline ne va pas y échapper, elle.

il est près de 11h30 quand elle se décide enfin à descendre, encore la tête ailleurs et pourtant, elle doit mette la main à la patte et préparer la table pour... quatorze ! l'avantage d'une famille recomposée ! c'est bien de se sentir entourée mais, qu'est-ce que ça demande du boulot. faut vraiment que t'arrêtes de te mettre la pression tous les dimanche hein ! tu sais parfois, se lever à 12h30 et aller chercher du mcdo pour tout le monde, ça te ferait du bien ! ça ferait du bien à tout le monde même ! ouais parce que la petite, elle a pas assez dormi et forcément, ça la met de mauvaise humeur. elle sait qu'une fois qu'elle aura vu tout le monde alors, ça ira mieux mais en attendant, elle préfère donner des conseils à sa mère, c'est beaucoup plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- color bombs -
avatar

Messages : 55
Pseudo : clou
Célébrité, © : Pierce Brosnan
Age : soixante-trois ans, rien que ça !


MessageSujet: Re: (the cooper-reeves family) ≈ un dîner presque parfait   Ven 10 Mar - 10:36

Le dimanche. Tu adores cette journée. Ce n’est pour toi que bonheur de voir toute la famille réunie sous le même toit. Et quelle famille ! Vous êtes nombreux. Tellement nombreux que ça part toujours dans tous les sens. Ça rigole beaucoup, ça parle sûrement trop fort, ce n’est pas conventionnel… Oui et tu adores ça. Tu n’aurais sûrement pas supporté de vivre la vie de monsieur Tout-le-monde. Tu te serais ennuyé, c’est certain. Quand tu es tombé sur Katie, tu ne t’attendais pas à devoir conjuguer avec autant d’enfants. Tu en avais déjà assez pour occuper toute une vie… Mais tu les as accepté dans ta vie, tu les as élevé comme si c’étaient les tiens. Et, logiquement, vous avez fini par agrandir la famille avec deux petits derniers. La fabrique est fermée maintenant, tu ne te vois pas avoir d’autre enfant. En revanche, tu as hâte de connaître tes petits-enfants. Tu meurs d’impatience de voir tes enfants amoureux pour ensuite former leurs propres familles. Ça va être beau. La table le dimanche va devoir doubler. Tripler, peut-être même ? Ça va être une sacrée logistique mais tu n’as pas peur : vous avez déjà su vous adapter par le passé. Tu n’as aucun doute sur votre efficacité. Kate et toi êtes invincibles. Déjà, vous vous aimez. Ensuite, vous avez toujours fonctionné main dans la main. C’est la recette du succès, vous avez accompli tellement de choses ensemble. Quand ta femme cuisine le dimanche, tu ne t’en mêles pas trop. Il t’arrive de demander, plus par politesse qu’autre chose, si tu peux l’aider mais ça t’arrive rarement. Tu n’es pas vraiment doué pour ça et tu n’as jamais appris puisque Katie gère toujours la situation. Disons que tu as d’autres talents… Pour l’instant, tu te prépares. Tu as passé une bonne partie de la matinée à mettre de l’ordre dans la maison. Maintenant que tu as fini ton petit ménage dominical, tu as bien mérité une bonne douche ! Tu en ressors propre comme un sou neuf, rasé de près, et habillé comme si tu avais encore trente ans. Midi arrive doucement, tu as encore les boissons à préparer. Heureusement, tu as un peu d’entrainement et il ne te faut pas trop de temps pour finir. Isaline ne tarde pas à faire son apparition et elle n’est visiblement que joie et volupté ce matin. Des fois, tu te demandes de qui elle tient un caractère pareil. Et puis tu te souviens : c’est une adolescente. Tous tes ados sont plus ou moins passés par là. Ça passera tout seul… Enfin, faut espérer. « Ça ne me ferai pas du bien à moi ! » que tu dis en te retournant vers ta petite femme qui rentre de sa cigarette bien méritée. « J’adores quand ta mère fait à manger, ça vaut bien tous les mcdo du monde quand même ! » Et c’est sincère. Pour rien au monde tu échangerais la nourriture de ta femme contre un hamburger dégueulasse et des frites qui collent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (the cooper-reeves family) ≈ un dîner presque parfait   

Revenir en haut Aller en bas
 
(the cooper-reeves family) ≈ un dîner presque parfait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier des Mohicans (James Fenimore Cooper)
» Offre TGV Family Spécial Noël
» [Les éditions Le cherche midi] Le livre des morts de Glenn Cooper
» enduro family pont de salars
» No Ordinary Family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: Calgary, Canada :: Northwest-
Sauter vers: