AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Red Deer] one pretty night. (milliby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
- entre mère et pedobear, il n'y a qu'un pas -
avatar

Messages : 101
Pseudo : nightflash.
Célébrité, © : julianne moore ♥ (.nephilim)
RP places : 4/8 libres.

ღ my pretty smile ღ
bobby ; suki ; alva ; clarke ; autre?
Age : le cap de la trentaine ? quarantaine ? elle les a tous bien passé et a aujourd'hui soixante-et-un ans.
Métier, étude : diplômée en management à l'université de Calgary, elle hérite du Deerfoot Inn&Casino.
Côté coeur : divorcée il y a cinq ans, actuellement en couple avec une jeune femme.
Adresse : #666 southwest, dans une maison résidentielle en pierres grises avec un beau jardin au devant... bref, rechercher des images de maisons résidentielles vous la verrez déjà. avec clarke, sa fille et bobby sa chérie


✤ BAD GOOD MOMS
Envie :
Relationships :
RPs:

MessageSujet: [Red Deer] one pretty night. (milliby)   Mar 28 Fév - 21:07



one pretty night.
Millicent & Bobby ☽
Radisson Blu à Red Deer, Canada.


Cela fait quelques jours déjà que j'ai reçu une invitation de la part d'un vieil ami et concurrent, Gale Blu, dirigeant des hôtels Blu. Barbara et moi l'avions attentivement regardé, un beau carton blanc orné de dorures rougeâtres. Il m'avait invité à participer à son gala de charité où l'on propose nos propres biens mis à l'enchère pour que les fonds finissent dans les caisses d'une école dans un village vietnamien. Il dit que cette école sera bilinguisme pour favorisé l'anglais et ainsi une meilleure vie avec des choix multiples aux enfants pauvres. Ma foie, j'ai dis que je prendrais le temps d'y réfléchir et hier ce fut chose faite. J'avais demandé à Bobby de l'appeler et d'accepter à condition qu'elle vienne également. Il n'a pas su refuser, il le sait, depuis six mois je ne me déplace plus seule et même si ma fille cadette, Clarke, avait l'habitude de ce genre de grosses soirées pompeuse, je voulus inviter Barbara. Notre premier voyage hors Calgary. Romantique, non ? Elle ne pouvait refuser, cela fait partie de son job après tout. Nous allons en limousine noire jusqu'à Red Deer, une ville située à moins de deux heures de Calgary. On pourrait rentrer à la fin des festivités mais je me dis qu'autant profiter de cette distance pour partager une suite. Nous ne sommes pas encore habillées. J'ai fais commander deux robes de soirées allant avec le thème du gala ; le rouge et le blanc. Bien entendu Bobby n'en est pas au courant et j'espère pour elle qu'elle n'a pas acheté une robe d'occasion à la dernière minute ; je lui ai stipulé qu'elle n'avait pas besoin de s'inquiéter pour les bagages. Un pyjama ? Pourquoi faire quand on a les peignoirs et nos corps ? Le maquillage ? A la bonne heure, j'ai fais venir une coiffeuse et un esthéticien de Red Deer. Ils nous attendent dans la suite d'ailleurs. Le voyage se passe en silence, mon regard fixé sur mon ebook à lire un petit roman Agatha Christie. J'aime lorsque mes voyages se passent en silence.

Il est dix-neuf heures et il nous reste bien deux heures avant le début. Le chauffeur vient nous ouvrir la portière et m'aide à sortir. Lorsqu'il tend sa main pour Bobby, je le devance, le sourire aux lèvres. Bas les pattes bonhomme. Je garde ma main dans celle de la jolie brune pour me diriger vers l'hôtel où un groom nous attend tout sourire. « Mesdames. » Nous salut-il de sa plus piètre révérence. Il agite une petite carte magnétique. « Je vais vous conduire à votre chambre. Suivez-moi. » Il prend les devantures, nous garde les portes de l'ascenseur ouvertes. Appui lui-même sur l'étage. Ouvre notre suite. Il nous laisse entrer en premières. Je lâche Bobby pour inspecter les lieux. C'est grand et majestueux. Une suite d'un beige/doré classique, grande avec un salon et un bar. Les meubles sont en revanche très modernes comparé à la qualité du tissu qui orne les murs. Le groom me donne la carte en s'en allant à pas de loup. Je regarde Bobby, le sourire aux lèvres. « Suis-moi. » Je me dandine, jouant avec la carte entre mes mains, vers la chambre à coucher. Une pièce de taille moyenne avec un lit king seize dans les même tons que les murs. Nous attend alors les deux personnes que j'ai faites venir et deux housses noires allongées à plat sur le lit. « Coiffez-la. Je vais me maquiller en première. » Ordonne-je au personnel et un peu à Bobby. On s'assied l'une près de l'autre, prêtes à se faire chouchouter pour un prix exorbitant et je m'attend aux reproches de la brune.


Dernière édition par Millicent Holloway le Mar 28 Fév - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- color bombs -
avatar

Messages : 38
Pseudo : emma
Célébrité, © : emilia clarke, wicked game

Age : trente ans
Métier, étude : assistante personnelle de millicent holloway
Côté coeur : en couple et amoureuse de la plus belle
Adresse : southwest


✤ BAD GOOD MOMS
Envie : être avec Millie
Relationships :
RPs: 2/3 libres

MessageSujet: Re: [Red Deer] one pretty night. (milliby)   Mar 28 Fév - 21:39

Bobby avait rejoint sa compagne dans la belle limousine qu'elle avait réservée pour le voyage. Elle n'était toujours pas habituée au luxe de Millicent mais faisait en sorte de ne pas se montrée ébahie à chaque fois, sous peine de passer pour une imbécile tout juste sortie de sa campagne. Elle avait su faire preuve de ses talents durant les premiers mois de son travail, et si elle avait apprit beaucoup de choses, elle n'en avait cependant pas perdu sa capacité à toujours s'étonner du luxe et de son raffinement. Souvent elle se disait que c'était trop beau pour être vrai, ou encore qu'elle ne méritait pas tout ça. Mais elle en profitait malgré tout, se disant qu'elle le ferait jusqu'à ce qu'elle ne le puisse plus, pour ne pas le regretter par la suite. Durant le trajet, elle resta silencieuse comme à son habitude, ayant apprit dès le début que sa patronne préférait voyager dans le silence. Chose que Bobby avait apprit à apprécier également, profitant de ce temps pour travailler s'il fallait régler quelques détails, ou encore pour prendre des nouvelles de sa famille. Elle profitait également des trajets pour se reposer et grappiller quelques minutes de sommeil entre deux rendez vous, elle avait heureusement la capacité de se réveiller en quelques minutes sans paraître déphasée ou perdue. Elle était donc entrain de dormir lorsqu'elle sentit la voiture ralentir alors qu'ils arrivaient devant l'hôtel. Elle coupa son baladeur et le rangea dans le sac à main hors de prix offert par Millie, sa portière s'ouvrant quelques instants d'après sur la belle qui l'aida à sortir. Elle lui sourit, glissant sa main dans la sienne, son coeur battant un peu plus fort à ce contact. C'était peut être fou, mais Millie avait ce pouvoir sur elle : un regard, un toucher, quelques mots suffisaient à la rendre chose. Heureusement lorsqu'elles étaient à l'hôtel, Bobby parvenait à rester professionnelle, mais en dehors de ce contexte, elle se laissait aller. Elle était amoureuse et elle se sentait aimée, chose qu'elle n'aurait pas pensé possible après ce qu'elle avait vécu par le passé. Mais Millie n'était pas son ex petite amie, elle n'était pas comme sa mère. Elle était merveilleuse et aimante, tout en sachant se montrer sexy et charmeuse quand elle le voulait. Bref, elle était tout ce que Bobby pouvait rechercher chez une femme, et même plus encore. Sa main toujours dans celle de Millie, Bobby suivit le mouvement, observant le décor de l'hôtel, suivant le groom jusqu'à leur suite qui était magnifique. Plus grande qu'un de ses anciens appartement à Edinburgh songea t'elle en regardant tout autour d'elle. Elle posa son sac et sa veste sur une des chaises avant de se tourner vers sa compagne, fronçant des sourcils à son invitation. Connaissant Millie, elle lui avait sûrement réservé une surprise dont elle avait le secret. La rousse la couvrait en effet de cadeaux, comme son sac à main par exemple. Sa garde robe avait quasiment été refaite par elle et Bobby aimait beaucoup ses cadeaux, mais pour elle, c'était trop. Elle ne voulait pas qu'on s'imagine qu'elle profitait de Millicent et de sa fortune, que dans quelques mois, elle s'envolerait avec le tout. Elle pouvait vivre d'eau fraiche et d'amour avec elle, ça lui suffirait. Mais ça n'empêchait pas Millie de lui faire des cadeaux, avec toujours beaucoup de goût, sachant exactement ce qui lui plairait ou pas. Suivant sa patronne dans la chambre, elle découvrit deux personnes, avec du matériel de coiffure et maquillage, ainsi que deux housses de vêtements sur le lit. Elle secoua la tête, avant de lancer un regard à Millie mais d'obtempérer et d'aller s'installer devant la coiffeuse. Elle chercha la main de sa compagne, l'apportant à ses lèvres pour y déposer un baiser. "Tu n'aurais pas du, c'est bien trop beau." dit Bobby après ce baiser alors que déjà la coiffeuse défaisait sa queue de cheval haute. "Tu me couvres trop, je sais que ça vient du coeur et que ça te fait plaisir..." Elles avaient déjà eu une discussion sur tout ça. "...mais tu n'as pas besoin de faire tout ça, rien que la suite, je crois qu'elle est aussi grande que mon appartement actuel." dit elle avec un sourire, tout en sentant le stress descendre lentement. Ce soir serait leur premier événement "officiel" où elles se présenteraient en tant que couple, chose qu'elles ne faisaient pas à Calgary, et ça rendait la brune nerveuse de faire une erreur, de ne pas être à la hauteur. Millie incarnait beaucoup de choses, un standing, une femme d'affaire redoutable, la perfection, et Millie se devait d'être à son niveau, que ce soit en tant qu'assistante mais également comme compagne, et c'était là deux choses différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- entre mère et pedobear, il n'y a qu'un pas -
avatar

Messages : 101
Pseudo : nightflash.
Célébrité, © : julianne moore ♥ (.nephilim)
RP places : 4/8 libres.

ღ my pretty smile ღ
bobby ; suki ; alva ; clarke ; autre?
Age : le cap de la trentaine ? quarantaine ? elle les a tous bien passé et a aujourd'hui soixante-et-un ans.
Métier, étude : diplômée en management à l'université de Calgary, elle hérite du Deerfoot Inn&Casino.
Côté coeur : divorcée il y a cinq ans, actuellement en couple avec une jeune femme.
Adresse : #666 southwest, dans une maison résidentielle en pierres grises avec un beau jardin au devant... bref, rechercher des images de maisons résidentielles vous la verrez déjà. avec clarke, sa fille et bobby sa chérie


✤ BAD GOOD MOMS
Envie :
Relationships :
RPs:

MessageSujet: Re: [Red Deer] one pretty night. (milliby)   Mer 1 Mar - 20:57



one pretty night.

Millicent & Bobby ☽

Radisson Blu à Red Deer, Canada.

Les deux employés appelés s'occupent de nous. Installée devant le mur et un miroir, j'ai laissé la petite coiffeuse lumineuse à ma belle brune. Tout n'est pas assez beau pour ma star à moi. Alors que le maquilleur, expert, vient déposer sur moi une matière liquide et fraîche, je sens une main venir envelopper la mienne. Je tourne un peu la tête avant de me faire réprimander par le professionnel du make-up. Barbara, Bobby, vient y déposer un baiser frêle et tendre. J'esquisse un sourire pour elle, un sourire qui s'embellit d'amour jour après jour. Bien que notre idylle soit presque parfaite, nous n'échappons pas à quelques vagues quiproquos et désaccords. Après tout cela fait tenir un couple et cela fait bien longtemps que je n'ai plus flirter, que je n'ai plus eu les "on va avoir un an de couple", car après des années de mariage et six gosses -dont un ignoré par mes enfants- cela fait bien longtemps que je n'ai plus eu cet amour fébrile de couple récent. "Tu n'aurais pas du, c'est bien trop beau. Tu me couvres trop, je sais que ça vient du coeur et que ça te fait plaisir..." Comme cela sonne déjà vu. Ce n'est pas rare que ce soit ce genre de désaccord que nous avons. Elle trouve que je la couve trop de cadeaux et moi, pas assez. "...mais tu n'as pas besoin de faire tout ça, rien que la suite, je crois qu'elle est aussi grande que mon appartement actuel." Elle a ce sourire qui me désarme. Je perd pieds. J'ai envie de la réprimander, qu'elle se taise et qu'elle apprécie le moment mais au lieu de cela, je caresse le dos de sa main avec mon pouce. "La suite est un cadeau du directeur de l'hôtel. Quant à la coiffeuse et au maquilleur ; je les aurais appelé déjà rien que pour moi alors comme ils sont payés de l'heure, je me dis que cela sera tout bénef." Cette fois-ci, c'est moi qui embrasse le revers de sa douce main avant que le maquilleur tourne mon visage avec mon menton pour me mettre de la poudre. "Tu n'as donc pas à t'inquiéter et à dire que je te couvres trop de cadeaux exorbitant, Barbara Bentley." Je souris alors mes yeux sont clos à la demande du professionnel. Je garde ma main dans la sienne fermement. "Si tu veux avoir pour toujours une chambre comme ça, dis-le moi et je te l'offrirais. Tu sais qu'aucun de tes rêves n'est trop énorme pour moi. Ton sourire vaut bien plus que tout ça." Je sens le soupire exaspéré du maquilleur alors qu'il tente de maquiller mes yeux et mes lèvres pour terminer le tout. Lorsque ce fut fait, je me regarde brièvement. Un travail simple et discret, ce que j'aime en gros. Je regarde ma belle brune toute prête, radieuse, élégante. J'embrasse à nouveau sa main avant de caresser sa joue d'une autre main. "Tu seras la plus belle ce soir. Je ferais bien de te garder avec moi." Je fais un clin d'oeil mutin, mais il est vrai qu'elle est déjà très belle alors qu'elle n'est pas encore passé sous les pinceaux. La coiffeuse change de place avec le maquilleur, déplaçant leurs outils très rapidement. La coiffeuse s'attaque alors à mes cheveux roux. Allume le lisseur et me les lisse avant de venir caler une mèche vers mon oreille, la faisant tenir par une barrette. Un coup de laque et c'est bon. Je ne veux pas non-plus voler la vedette à ma tendre.
Lorsque nous sommes toute prêtes, je regarde ma brunette en rêvant déjà de goûter au rouge-à-lèvre du maquilleur. Comme il semble avoir lu dans mes penser, il m'avertit d'un ton autoritaire mais enjôleur : "Pas de baisers avant au minimum une heure, sinon ça part et les lèvres sont la pièce maîtresse !" Je souris en regardant les yeux et puis les lèvres de Bobby. "Tout à fait. Elles sont magnifique." Je viens caresser délicatement la joue de Bobby avant de venir déposer un baiser sur son front. Les deux professionnels remballent leurs affaires et prennent la porte en prenant deux liasses de billets sur la commode. Une fois seules, je regarde les housses noires. Les mains sur les hanches, j'en désigne une à l'intention de Bobby. "C'est la tienne. Va te changer dans la salle-de-bain, je tiens à avoir l'effet de surprise qui risque fortement de me faire mourir d'une crise cardiaque." Je ricane mais il n'y a rien à rire, vu mon âge avancé, je ne suis pas à l’abri de ce cas de figure. Lorsqu'elle ferme la porte de la grande salle-de-bain, j'ouvre ma housse pour y découvrir un ensemble blanc, un suit en somme. Je l'enfile ne mettant rien en sous-vêtement pour le haut. Je sais déjà à quoi ressemblera la robe de ma beauté, une robe rouge, tel que j'ai demandé à la styliste d'une boutique de mariage et fêtes. En fermant le bouton du haut et m’enjolivant d'un collier, la porte de la salle-de-bain s'ouvre et je tombe des nues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- color bombs -
avatar

Messages : 38
Pseudo : emma
Célébrité, © : emilia clarke, wicked game

Age : trente ans
Métier, étude : assistante personnelle de millicent holloway
Côté coeur : en couple et amoureuse de la plus belle
Adresse : southwest


✤ BAD GOOD MOMS
Envie : être avec Millie
Relationships :
RPs: 2/3 libres

MessageSujet: Re: [Red Deer] one pretty night. (milliby)   Jeu 2 Mar - 20:29

Même le plus petit des contacts avec Millie suffisait à éveiller en Bobby des envies profondes, des désirs enfouis lorsqu'elles n'étaient pas seules. La journée elle devait se contenter de petits gestes discrets et se rattrapait donc le soir lorsqu'elles se retrouvaient toutes les deux. Aussi, cette petite caresse sur le dos de sa main lui donna la chair de poule alors que la jolie rousse lui répondait. Elle ne put s'empêcher de sourire à sa réponse. Il était agréable de se faire chouchouter, elle n'allait pas mentir, surtout que Millie savait toujours s'entourer de gens professionnels et talentueux. "Tu sais que je dirais toujours là même chose à chaque fois, que tu n'as pas besoin de faire tout ça." dit elle en liant sa main à celle de sa compagne qui avait les yeux clos, le maquilleur s'occupant de ses yeux. Quand à la coiffure de Bobby, la coiffeuse avait rassemblé ses cheveux en un chignon simple mais chic, s'occupant des dernières retouches pour être sûre qu'aucun cheveux rebelle ne dépasse. A la réponse concernant la chambre d'hôtel, Bobby ne put s'empêcher de secouer la tête, bien que Millie ne puisse la voir. Elle pourrait lui offrir le monde si Bobby le lui demandait, mais elle ne le ferait pas. Elle ne voulait pas profiter de l'argent que Millie avait mit des années à gagner, elle ne voulait pas être entretenue, femme objet, femme trophée que l'ont sortait à chaque gala. Elle préférait travailler dur pour gagner son salaire à chaque fin de mois et offrir de petits plaisir à sa grand mère et aussi à elle bien qu'elle faisait toujours attention à ne pas trop dépenser, craignant toujours que la page tourne. "Ce que je veux pour toujours, c'est toi Millie, uniquement toi." répondit la jolie brune avec sincérité et certitude. Elle avait beau être jeune et n'avoir que peu d'expériences, elle savait une chose : Millicent était la femme de sa vie, quoi qu'en disent les gens autour d'elles. La coiffeuse mit une jolie pince à cheveux sur le chignon de Bobby avant d'inspecter son travail et de se tourner vers Millie pour voir son approbation. Bobby quant à elle, se sentit rougir sous le regard amoureux de sa compagne et baissa un peu le regard, tournant la tête pour mettre sa joue dans le creux de sa main. Elle était bien ainsi et elle espérait que cela durerait toute leur vie. "Personne ne pourra me voler à toi, et je ferais bien de prendre garde à celles et ceux qui t'approcheront." répondit Bobby sur le ton de la plaisanterie, même si elle était sérieuse en réalité, personne n'avait intérêt à s'approcher d'elle, Bobby sous ses airs de gentille pouvait se montrer redoutable. La coiffeuse et le maquilleur échangèrent leurs places, Bobby fermant ses yeux pendant le maquillage. Lorsqu'elle les rouvrit, elle se découvrit dans la glace et fut surprise de la différence, le maquilleur avait très légérement maquillé ses lèvres, concentrant ses efforts sur ses lèvres, d'un rouge sang simplement magnifique en contraste avec sa peau. Bobby se tourna vers sa compagne, riant à la remarque du maquilleur même si elle rejoignait sa compagne : elle aussi désirait l'embrasser, elle n'en avait jamais assez de ses lèvres, comme si elle craignait qu'un jour tout s'arrête. Millie était magnifique, la coiffeuse et le maquilleur ayant magnifié ses traits et sa beauté naturelle. Bobby ferma les yeux au baiser sur son front et caressa sa joue du bout des doigts. "Tu es magnifique..." souffla t'elle, ayant déjà oublié les deux professionnels de beauté qui rangeaient leurs affaires avant de partir. Elles sont donc seules et Millicent lui montre la housse où se trouve sa tenue. "Toi tu as encore fait une folie..." dit elle en prenant la house et en rejoignant la luxueuse salle de bain. "J'espère que tu ne feras pas de crise cardiaque, tu as entendit le maquilleur je doit attendre une heure avant de pouvoir te faire du bouche à bouche." dit elle alors qu'elle se déshabillait, pour faire un trait d'humour. En sous vêtements, elle découvrit la magnifique robe rouge que Millie avait acheté pour elle et poussa un petit "oh" d'émerveillement. La robe était tout simplement magnifique et Bobby ne pouvait qu'imaginer son prix. Un sourire couvrit ses lèvres alors qu'elle en caressait le tissu délicat et elle passa la robe, s'observant dans le miroir une fois habillée. La robe lui allait à merveille, comme si elle avait été dessinée pour elle. Elle prit une inspiration avant d'ouvrir la porte et de sortir pour que Millie puisse la voir. L'effet sur cette dernière fut immédiat et Bobby n'en fut pas peu fière bien qu'à nouveau elle rougisse face au regard intense de Millie. "La robe est parfaite Millie, merci." dit elle en s'approchant d'elle. Elle regarda de haut en bas sa moitié, elle aussi parfaite dans son tailleur blanc, le haut laissant deviner ses formes juste ce qu'il fallait, et donnant envie à la brune de le lui retirer sur le champ. "Juste pour qu'on soit claires, dès qu'on rentre, je t'arrache ce tailleur..." dit elle, sa voix lacée de désir pour sa compagne. Elle prit ses mains dans les siennes et vint frôler ses lèvres même si elle désirait beaucoup plus en cet instant présent. Elle s'éloigna à regret de sa compagne pour mettre des boucles d'oreilles qu'elle lui avait offert quelques mois auparavant, achevant ainsi de parfaire sa tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- entre mère et pedobear, il n'y a qu'un pas -
avatar

Messages : 101
Pseudo : nightflash.
Célébrité, © : julianne moore ♥ (.nephilim)
RP places : 4/8 libres.

ღ my pretty smile ღ
bobby ; suki ; alva ; clarke ; autre?
Age : le cap de la trentaine ? quarantaine ? elle les a tous bien passé et a aujourd'hui soixante-et-un ans.
Métier, étude : diplômée en management à l'université de Calgary, elle hérite du Deerfoot Inn&Casino.
Côté coeur : divorcée il y a cinq ans, actuellement en couple avec une jeune femme.
Adresse : #666 southwest, dans une maison résidentielle en pierres grises avec un beau jardin au devant... bref, rechercher des images de maisons résidentielles vous la verrez déjà. avec clarke, sa fille et bobby sa chérie


✤ BAD GOOD MOMS
Envie :
Relationships :
RPs:

MessageSujet: Re: [Red Deer] one pretty night. (milliby)   Ven 3 Mar - 19:46

Ce petit moment entre nous. Ma main éprise de la sienne. Je ne l'échangerais pour rien en ce monde. Elle est celle dont j'ai rêvé et même si son âge me fait peine à voir, je ne pourrais que difficilement l'abandonner. "Tu sais que je dirais toujours là même chose à chaque fois, que tu n'as pas besoin de faire tout ça." Je souris alors que je laisse vos doigts s'entremêler. "Et c'est pour ça que je n'ai eu d'yeux que pour toi. Toi et ton esprit de sanglier têtue." Je pousse un léger soupire amusé alors que le maquilleur s'énervait presque sur mes paupières tremblantes. Je rebondis sur la chambre, sur les mille présents que je pourrais lui offrir si elle m'accorde ce droit sans me le reprocher par après. Une simple demande d'entre les lèvre de la brune suffirait pour que je fasse déplacer des montagnes. néanmoins, elle ne le fait pas et ne le fera jamais. Sa préférence à me tenir tête et à devenir cette femme indépendante m'excite autant qu'elle m'exaspère. "Ce que je veux pour toujours, c'est toi Millie, uniquement toi." J'esquisse un simple sourire. Je le sais que trop bien et encore une fois, ça m'énerve autant que ça puisse me réchauffer le coeur vieillit que je porte en mon sein. Le maquilleur finalise mon travail presque en synchronisation avec la coiffeuse. J'inspecte le travail de la coiffeuse et je ne peux que dire une seule chose ; Bobby est radieuse, comme toujours mais là, elle est parfaite. Je ne sais pas ce qu'elle sera dès la fin des préparatifs mais elle sera à en couper mon souffle, j'en suis certaine ; elle le fait tous les jours quand je la vois entrer dans mon bureau tôt le matin. "Personne ne pourra me voler à toi, et je ferais bien de prendre garde à celles et ceux qui t'approcheront." Alors que sa joue s'est trouvée une splendide place au creux de ma main, je souris à en faire brider mes yeux. "Qui voudrait voler une vieille femme tel que moi à un joyau comme toi ?" Je me dénigre et c'est bien là mon défaut. J'ai beau me montrer forte et téméraire ce n'est qu'une image de patronne que je m'offre. En réalité, je sais que je ne peux plus plaire autant que dans le temps et c'est quand Bobby et moi avons partagé notre première nuit, que je me suis cru rêver. Je laisse la coiffeuse toucher mes cheveux, donnant un effet lisse et lisse. Simple et chic ce que je voulais et ce que je leur avais dit par téléphone quelques heures plus tôt. Je ne fais pas dans l'impromptu, mais dans l'organisation pur et simple. Papa était conservateur des valeurs familiales mais aussi des valeurs de son image de marque et de l'hôtel ; un petit caractère que j'ai reprit bien malgré moi. Lorsque Bobby avait été maquillée, je la regarde et je n'en reviens pas. On dirait Blanche-Neige avec les lèvres rouge comme le sang, la peau blanche comme la neige et les cheveux terne comme le plumage d'un corbeau ténébreux. Elle est parfaite et mon envie de la prendre sur la commode -meuble le plus proche où je puisse la porter- n'est que plus fort que lorsqu'on est entrées ici. J'embrasse simplement son front, me concentrant à faire tomber les papillons qui envahissent mon ventre. "Tu es magnifique..." Je souris, les lèvres contre sa peau délicatement poudrée. Lorsque la porte se ferme dans mon dos, je m'en vais regarder les housses et en désigne une à l'intention de ma Blanche-Neige. "Toi tu as encore fait une folie..." Je hausse simplement les épaule avec un sourire mutin tandis qu'elle prend la housse dans ses mains. "Tu me connais." Finis-je par dire dans un soupire avant de continuer pour lui demander d'aller se changer dans la salle-de-bain. Je veux en avoir le souffle coupé, littéralement. "J'espère que tu ne feras pas de crise cardiaque, tu as entendu le maquilleur je dois attendre une heure avant de pouvoir te faire du bouche à bouche." Je pars dans un léger fou rire tandis qu'elle ferme la porte derrière elle. Les mains sur les hanches, je regarde ma housse en soupirant. Bien. Je l'enfile rapidement, ma tenue et presque quand j'ai terminé, la porte s'ouvre. Bobby en sort vêtue d'une robe rouge satin, avec une traîne au derrière. "Parfaite." Murmurais-je encore sous le choc de la voir aussi élégante. Je détaille son corps moulé dans ce fin tissu. "La robe est parfaite Millie, merci." Je secoue légèrement mon visage tandis qu'elle s'approche de moi. Quelques centimètres nous séparant je lui murmure d'une voix mielleuse et en manque d'affection survenu : "C'est toi qui est parfaite Barbara." Elle me détaille de haut en bas et de bas en haut. Je ne me sens pas gêné par ça, juste terriblement attiré. "Juste pour qu'on soit claires, dès qu'on rentre, je t'arrache ce tailleur..." Je pousse un soupire horriblement amusé. Bobby se montra entreprenante, ce qui n'est pas pour me déplaire. Elle vient prendre mes mains, approcher ses délicieuses lèvres des miennes. Nos souffles se mêlent et mon envie de me pousser contre elle est prenant. Seulement, voilà, elle s'éloigne de moi et une déchirure se fait. J'ai encore plus envie d'elle ! Vile diablesse. Je la regarde mettre une paie de boucles d'oreilles que je lui avais offert. Je souris en la voyant les mettre. Quant à moi, je viens empoigner une pochette blanche et une autre rouge pour la lui tendre. Elle pourra y mettre son téléphone et le rouge à lèvre Chanel, laissé par le maquilleur comme la moitié des produits de marque que je lui ai acheté comme convenu au téléphone. Lorsque ce fut fait nous allons vers l'entrée de la suite. "Assieds-toi." Je lui indique un petit canapé du salon et vais m’engouffrer dans le placard de l'entrée pour attraper mes chaussures, une paire d'escarpins classiques blanches. Je sors une deuxième paire rouge, lisse comme le tissu de sa robe mais d'un rouge plus ternit. Je vais la rejoindre, pliant un genoux au sol, je tire une de ses délicates jambes vers moi et lui mis un des souliers. Pour la seconde jambe, je prend mon temps, caressant son mollet dénudé en partant du creux de son genou pour finir sur sa plante de pieds. Une seconde chaussure mise et je me relève en lui tendant ma main. "Allons les éblouir de ta beauté jouissante." je ne sais pas trop ce que je dis mais je le dis avec un air amusé et coquin.

Nous quittons la chambre, son bras sous le mien. J'appelle l’ascenseur qui arrive immédiatement. Nous descendons au rez-de-chaussé où se trouve la salle de réception. Nous traversons le grand hall, l'accueil et les autres personnes habillées en tenues de soirée. Nous finissons par entrer dans une immense salle avec des tables rondes, décorées de blanc et de rouge comme le reste de la fête. Une piste de danse qui n'a pas la même matière que le carrelage de la salle. Nous entrons délicatement, je cherche du regard un plateau volant pour nous hydrater d'un bon champagne. "Allons trouver notre place, sinon nous allons prendre racines." Murmurais-je en penchant un peu mon visage vers ma brune. Nous cherchons nos noms sur un petit tableau, un croquis des tables avec des noms inscrits. "Millicent Holloway !" Une voix masculine, accueillante et bruyante d'un enjôlement que je ne connais que trop bien approche dans notre dos. Je me retourne, toujours au bras de ma conjointe. "Gale. Tu es très élégant." Il n'est pas plus vieux que moi. Il porte un costume tout blanc avec une rose rouge dans la pochette. Ses cheveux grisonnants sont plaqués en arrière et ses yeux gris ressortent avec son imposante barbe. "Toi aussi..." Il me regarde haut en bas en souriant de toutes ses dents de parfait fumeur et buveur de whisky. Puis il regarde à ma gauche pour y trouver ma ravissante brune. "Vous êtes radieuses, toutes les deux." Je souris en le remerciant d'un hochement de tête gracieux. Les violons jouent depuis un moment le même morceau de Vivaldi. "Je te présente Barbara Bentley, ma petite-amie." Je ne réfléchis à si je dois la présenter comme mon assistante ou mon amie. Elle est tout pour moi. Gale vient prendre la main libre de ma brune pour l'embrasser comme un gentleman. Un peu irritée par cela, je me racle la gorge en cherchant du regard une autre personne. "Tu cherches qui, Millie ?" Me demande-t-il en ayant quitté la main de Bobby. Pas trop tôt. "Nos places." Mentis-je. Je cherchais un de ces enfants ou au mieux son ex-femme. Il ricane et nous indique de le suivre. Je serre le bras de Bobby plus fermement, en la gardant près de moi. Il nous montre une table ronde et nous indique les places. "Ma table. Je ne voulais pas passer ma soirée sans ta belle présence !" Il est plaisantin. Je ricane et laisse Bobby s'installer et je fais de même. Un serveur passe et Gale nous prend deux coupes de champagne rosé. "Je dois aller saluer mes autres convives. La vente va débuter dans une demi-heure. Tu as ramené quelque chose ?" J'opine en souriant. "J'ai demandé à la réception d'aller le chercher quelques minutes avant." Il sourit et nous laisse avec nos coupes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- color bombs -
avatar

Messages : 38
Pseudo : emma
Célébrité, © : emilia clarke, wicked game

Age : trente ans
Métier, étude : assistante personnelle de millicent holloway
Côté coeur : en couple et amoureuse de la plus belle
Adresse : southwest


✤ BAD GOOD MOMS
Envie : être avec Millie
Relationships :
RPs: 2/3 libres

MessageSujet: Re: [Red Deer] one pretty night. (milliby)   Dim 5 Mar - 12:56

Bobby secoua la tête alors que Millie se sous estimait, elle et sa beauté. Ne réalisait elle pas qu'elle avait tout pour elle ? Beauté, intelligence, charisme, esprit incisif ? Bobby l'avait vue négocier, ne pas se laisser marcher sur les pieds, elle avait vu le poids qu'elle avait face à des professionnels au même poste qu'elle pour des hotels concurrents. Nombreux étaient ceux qui l'a sous estimait, et qui par la suite s'en mordaient les doigts. Et Bobby n'en devenait que plus admirative à chaque fois. Et elle était si belle, toujours bien apprêtée, elle ne laissait rien au hasard. "Tu n'est pas une vieille femme, je t'interdis de dire ça de toi. N'importe qui serait heureux d'être avec toi, et je suis sûre que je vais faire des jaloux et des jalouses avec toi à mon bras ce soir. Ce qui je dois avouer, n'est pas vraiment pour me déplaire..." dit la brune avec un petit sourire et un clin d'oeil. Certes la différence d'âge entre elles était à noter, Bobby savait que cela ferait jaser, déjà au sein des enfants de Mollie c'était pour certains un problème. Mais la jeune femme n'allait pas laisser cela gâcher leur histoire, elle aimait Millicent, plus que tout. Et elle prouverait à tout le monde que c'était la vérité, qu'elle ne cherchait pas à profiter d'elle ou de son statut. Elles passèrent l'étape du maquillage et de la coiffure, toutes deux magnifiques, avant de passer à l'habillage, Bobby sachant pertinemment que la robe choisie par sa chère et tendre serait à tomber. Et elle avait raison, la robe étant comme une seconde peau pour Bobby, l'embellissant encore plus. Et l'effet escompté se vit immédiatement chez Millie, ne manquant pas de faire rougir la brune. Elle ne tarda pas à la rejoindre, la dévorant à son tour du regard. Millicent était à tomber par terre, son tailleur lui allant à la perfection. La rousse avait toujours le chic de savoir comment s'habiller selon telle ou telle circonstance. Et Bobby adorait lui retirer tous ces vêtements de marque, parfois avec douceur et délicatesse, d'autre fois avec force tant son désir était puissant, comme maintenant. S'il n'y avait pas le gala de charité, le brune n'aurait pas tardé une seconde à sauter sur sa compagne mais elles étaient attendues et ne pouvait se permettre d'être en retard ou de donner l'impression de s'être adonnées à des plaisirs peu catholiques, mais après Bobby comptait bien en profiter. Une fois ses boucles d'oreilles mises, elle récupéra la superbe pochette offerte par Millie, se dirigeant vers le salon. Elle s'éxécuta à la demande de la rousse, s'installant sur un des fauteuils et découvrit les escarpins matchant sa robe. Bobby ne put s'empêcher de sourire en voyant Millie s'agenouiller devant elle, imaginant un bref instant une toute autre situation. Elle savait que penser au mariage alors que leur relation était jeune était une folie, mais elle s'imaginait bien ce moment, elle s'imaginait bien lier sa vie à celle de Millie et ce pour toujours. Elle lui offrit sa jambe gracieusement, se sentant telle Cendrillon avant d'aller au bal avant d'en faire de même avec son autre jambe, frissonnant à la caresse de Millicent sur sa jambe. Elle avait envie bien plus que ça, mais elle devrait s'en contenter pour le moment. "Ceci sera à continuer." dit elle avec un petit clin d'oeil avant de prendre sa main pour se lever. Elle ne put s'empêcher de rire à sa phrase. "Il n'y a qu'une seule personne que j'espère faire jouir ce soir..." déclara t'elle, taquine. Elle suivit sa compagne jusqu'à l'ascenseur, une boule se formant malgré elle dans son estomac. Bobby savait qu'elle n'avait pas à être nerveuse, juste profiter de cette soirée, sans penser au travail ou à la famille de Millie. Juste être elle même et passer du bon temps. Elle traversèrent le hall d'accueil, croisant d'autres personnes apprêtées pour la soirée avant d'entrer dans la magnifique salle de bal. Bobby serra la main de sa compagne, hochant la tête lorsqu'elle proposa de trouver leurs places avant d'être interpelées par Gale, l'organisateur du gala. Bobby se tourna pour découvrir un élégant homme, lui aussi habillé aux couleurs du gala. La brune se para d'un grand sourire, saluant leur hôte et le laissant lui baiser la main, remarquant le raclement de gorge de Millie. Jalousie quand tu nous tiens. Bobby se colla un peu plus contre la rousse, montrant à toutes et à tous qu'elle était avec Millie. Elle suivit Gale et cette dernière vers leur table, qu'elles partageraient en sa compagnie. Bobby s'installa sur sa chaise, lâchant Millie quelques secondes avant de poser une main sur son genou et de le serrer doucement. Elle accepta la coupe proposée par Gale, le remerciant avant qu'il ne les quitte pour jouer son rôle d'hôte. Bobby le regarda s'éloigner puis se tourna vers Millie, levant sa coupe vers elle. "A cette merveilleuse soirée qui ne fait que commencer." dit elle, trinquant avec sa compagne avant de prendre une gorgée du délicieux champagne. Elle avait encore du mal à ce faire à tout ce luxe, et elle en profitait au mieux, le temps que ça allait durer, une petite voix dans sa tête lui murmurant de temps en temps que tôt ou tard, le bonheur tournerait. Elle se pencha ensuite vers Millie, après avoir posé sa coupe sur la table. "J'ai très envie de t'embrasser, tu crois que je le peux bien que les une heure du maquilleur ne soient pas encore passées ?" demanda t'elle, tout en venant effleurer les lèvres de Millie, les pressant doucement contre celles de la jolie rousse avant de se redresser. "La salle est magnifique, je ne doute pas que monsieur Blu va parvenir à récolter une jolie somme." dit elle en glissant sa main dans celle de Millie, profitant de cet instant, comme si elle se rattrapait sur tous les autres où elle ne pouvait être aussi proche qu'elle le désirait de la jolie rousse. "Dis, à propos de demain...quand doit on rentrer ?" demanda t'elle en plongeant son regard dans le sien. Pas qu'elle était anxieuse de rentrer, mais plus elles resteraient ici, et plus elles pourraient passer de temps ensemble, comme de petites vacances en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Red Deer] one pretty night. (milliby)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Red Deer] one pretty night. (milliby)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexis dans Pretty Little Liars [Byron Montgomery] [MAJ : Remplacé pour le rôle]
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Sara Shepard : Pretty little liars
» Night of Champs III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: Calgary, Canada :: Elsewhere-
Sauter vers: